Les groupes de Salles d’Escalade en France (Mur, Bloc, ludique, ouverture, prix)

Salle escalade enfantL’escalade en salle ou escalade Indoor est un sport convivial qui a le vent en poupe. La discipline se partage entre deux pratiques, l’une plus classique : l’escalade de mur dite de voie avec cordes, baudrier et parois d’une hauteur conséquente ainsi que l’escalade de bloc. Cette dernière, en pleine explosion, est née en forêt de Fontainebleau en France et permet de grimper jusqu’à maximum 4,5 m de haut sans matèriel puisque la réception des éventuelles chutes se fait sur d’épais tapis.

Ces deux pratiques ont trouvé leur place en ville, loin des rochers et falaises, avec le développement de  salles d’escalades comme celles référencées dans notre guide des salles d’escalade en France, véritable parcs de loisirs urbains aux activités et prestations variées. Certains de ces espaces sont désormais déployés par de véritables groupes, en réseau, qui comptent de nombreux parcs d’escalade dans différentes villes de France (et au delà pour certains).

Les réseaux et groupes de salles d’escalade indoor en France

Voici les principaux groupes de salles d’escalade Indoor présents en France, avec leur histoire et leurs implantations, sachant que l’intégralité des salles d’escalade par ville et départements est disponible dans notre guide et plan ici , plus de 130 au compteur. Quant aux réseaux et autres franchises et groupes, on en dénombre  une bonne dizaine :

Block’OUT

Née en 2008, la première salle Block’Out propose escalade et brasserie, elle est suivie par une seconde salle-restaurant à Paris Saint-Ouen en 2012 puis à Evry-Lisses en 2014. En 2015, c’est Strasbourg, puis Toulouse, Lille et Montpellier qui ouvrent en 2017. En 2018 c’est au tour de Nantes, Tours, Reims et Lyon puis Metz et Aix-Marseille en 2019 ainsi que Auckland et Sydney en Australie. La société a également développé une offre de services avec la construction de SAE, les Structures Artificielles d’Escalade.

Climb’Up

Ce réseau de salles ouvertes 7 jours sur 7 est né en 2005. Il combine les murs à cordes, les salles de blocs et les espaces enfant (fun climbing/parcours aventure) en un seul lieu. Les membres ont accès à toutes les salles du groupe tandis que sauna, fitness, yoga et sorties en groupes font aussi partie de l’offre proposée. Au total, 25 salles accueillent les grimpeurs fin 2019 avec une volonté de progresser rapidement. Les créations de salles peuvent se faire sur la base d’investissement en propre, en CO investissement ou en Licence de Marque. Enfin, le groupe a aussi créé ses propres prises d’escalade.

Arkose

Le premier Blockpark est ouvert en décembre 2013 à Montreuil et le groupe se déploie ensuite pour atteindre 12 villes en 2019. L’offre est centrée autour de « blocparks urbains, éthiques et esthétiques pensés autour d’un sport central : l’escalade de bloc » avec des influences marquées par le street art. Le groupe propose aussi les salles Murmur pour l’escalade de corde/voies sur mur à Paris et MRoc dans la région de Lyon.

MRoc

Un réseau de salles implantées dans la région lyonnaise.

The Roof

Un concept aussi nommé « la maison de l’escalade » est résolument tourné vers l’économie solidaire et responsable, l’implication et l’intéressement des salariés. The Roof propose des salles à La Rochelle, au Pays Basque , à Poitiers, Rennes et à Brest.

Vertical’Art

Ces salles dont la première est née à Montigny le Bretonneux, dans les Yvelines en décembre 2013 sont dédiées au bloc et sont désormais implantées via franchise dans toute la France de Paris à Aix en passant par Grenoble, Nantes et même à,la Réunion.

Altissimo

Groupe créé en 1995, la première salle ouvre à Toulouse Montaudran, tandis que la première franchise est née à Albi en 2004. Il y a désormais 10 salles Altissimo en France.

Bloc Session

Des salles dédiées au Bloc, implantées dans les principales villess du sud de la France, et ceci jusqu’en Corse, à Ajaccio !

Espace Vertical

C’est sans doute le groupe de salles le  plus atypique de cette série puisque on a ici une série de salles implantées à Grenoble et dans ses alentours uniquement. Salles de mur ou de bloc avec le Labo, l’offre Espace Vertical fait le bonheur des grimpeurs de la capitale des Alpes.

Hapik

Ici, pas de blocs ou de murs classiques, mais des salles type parc de loisirs orientées fun et activités ludiques avec des ateliers colorés et variés basés sur la hauteur afin de permettre à chacun, enfants notamment, de vaincre son appréhension face au vide. Pour cela, des systèmes d’auto assurage permettent de grimper seul, tandis que de la grimpe en réalité augmentée fait aussi partie d’une offre variée avec dans certaines salles un parcours acrobatique en hauteur ou un toboggan vertical.

En parallèle de ces groupes, franchises et réseaux, des salles indépendantes viennent également compléter cette offre de plus de 100 salles d’escalade en France alors que ce sport est de plus en plus pratiqué et est désormais olympique.

Et certaines villes ne sont pas encore équipées, cela laisse l’opportunité de partager sa passion et d’en faire une véritable activité économique !

Comment ouvrir sa salle d’escalade ?

Le projet de salle d’escalade

Faire de sa passion pour la grimpe son métier et partager ceci au travers d’une structure ouverte aux débutants comme aux experts est tentant, d’autant plus alors que l’escalade, désormais sport olympique, fait l’objet d’un engouement qui ne se dément pas !

Mais entre le projet de salle, l’implantation, les équipements prises et mjurs et la sécurité, sans oublier la restauration et les services associés comme les cours, la préparation physique et même des sorties en falaise ou rocher pour agrémenter la pratique et fédérer une communauté, l’ouverture d’une salle d’escalade ou d’un parc de grimpe ne se fait pas à la légère. Au fait, vous avez pensé aux logiciels nécessaires à l’exploitation, à la  structure juridique à adopter et plus globalement, il faut s’assurer de la faisabilité économique du projet, convaincre les banques (et là vient le fameux business plan) et être capable d’entreprendre, ceci au delà de sa seule passion.

La création et l’accompagnement d’une salle de Bloc ou de Voies

Pour ceux qui souhaitent ouvrir une salle d’escalade dans leur propre ville, il faut savoir que les groupes vus ci-dessus proposent en général un mécanisme de franchise. Il permet de profiter de la marque, mais aussi de son savoir-faire quant au choix des locaux qui peuvent accueillir ce type de structure permettant la grimpe. Ils proposent également de l’accompagnement et de l’aide quant au choix des structures, sur la gestion et autres aspects stratégiques, contre un droit d’entrée et un pourcentage sur les recettes de la salle. Certains ont même développé leur propre matériel comme les prises ou proposent un accompagnement pour la création de la structure de grimpe et un accès à leur centrale d’achat !

Ouvrir une salle d’escalade de Bloc, de Voies ou de grimpe ludique : combien ça coute

Comme tout projet, il dépend de l’implantation (en centre ville ou périphérie), de la ville (et du prix de la location, du foncier), de la taille souhaitée (de quelques centaine de m² d’espace de grimpe à 2000 m² pour les plus grandes salles de France il y a un monde financier) et de l’ambition (salle de grimpe seule ou espace de vie avec restaurant, sauna, salle d’entrainement ?).

Il est donc difficile de répondre à la question « combien ça coute pour ouvrir une salle d’escalade ? ». Mais il faut avoir des ordres de grandeur en tête lorsque l’on réfléchit à ce type de projet.

Par exemple, il faut prévoir plusieurs centaines de milliers d’euros pour créer une salle avec quelques dizaines de milliers à réserver au droit d’entrée dans le réseau parfois, quelques dizaines de milliers d’euros d’apport personnel, le reste venant de prêts. Rappel : il faut ensuite les rembourser dans les années qui suivent ! Ce sont alors les bénéfices sur l’exploitation qui vont devoir à la fois payer les intervenants : accueil, ouvreurs, professeurs et assurer le remboursement de l’emprunt sur la durée prévue sans oublier le reversement d’un pourcentage du chiffre d’affaire à la franchise (pour la visibilité, l’aide, etc.).

Exemples de prix pour l’ouverture d’une salle d’escalade :

Chez Altissimo :  à titre indicatif (car ceci peut évoluer), en franchise, il faut prévoir 28 000 € de droits d’entrée et 80 000 € d’apport personnel pour un investissement total de 400 000 à 600 000€ (sans l’achat immobilier éventuel) pour une salle entre 600 et 1000 m². Le contrat est signé sur 9 ans.

Chez Block’Out, (à titre indicatif, chiffres issus du site Internet de Block’Out) l’ouverture d’une salle d’escalade-restaurant, en fonction des équipements et de l’implantation retenue, coûte entre 1,3 et 1,6 million d’euros. L’apport personnel minimum recommandé est alors de 200 000 €. Le droit d’entrée est de 30 000 €, la durée du contrat de 9 ans et une redevance annuelle de 10% du Chiffre d’Affaire est à reverser.

Le contrat est d’une durée de 9 ans.

Vous envisagez la création d’une salle ? L’accès à un groupe ou une franchise de salle ou parc, échangez dans les commentaires pour avoir le retour d’expérience de ceux qui ont franchi le pas, ou des grimpeurs habitués de ces espaces conviviaux en plein développements !

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *